Inspiration Tintin

Depuis longtemps la fusée rouge et blanche de Hergé me trottait dans la tête. Avec une commande de deux boîtes à sous, pour une double fête, je me suis lancée. Il fallait une autre idée, et c’est Rackham le Rouge qui me l’a soufflée.

Pour ceux qui se demandent quel genre de forme on peut reproduire en carton, en fait il suffit que deux des faces soient plates et parallèles. Ce n’est donc pas possible, avec la technique que j’utilise, de faire des objets cylindriques. D’autres y parviennent peut-être, mais pas moi..

Je suis partie de deux dessins, que j’ai quadrillés pour pouvoir les reproduire en plus grand

Il faut bien sûr quadriller le carton…

Ensuite je découpe deux formes identiques, je mesure le tour,et je découpe une grande bande de carton qui fera le côté de l’objet. Cette bande va s’adapter au tour, il faut donc la plier. On voit bien sur la photo qu’il faut respecter le sens des cannelures du carton, sinon ça ne marchera pas.

ensuite je sors mon ami le pistolet à colle pour fixer cette bande sur un côté, puis sur l’autre.

Pour la fusée, je n’avais pas de quoi découper une bande assez grande, alors j’en ai fait deux.

Avec le pistolet, je rajoute les pieds de la fusée. Et voilà la structure finie.

vient alors le moment le plus long et le plus minutieux; les finitions. Avec du Kraft gommé ( qui sert habituellement à faire les encadrements), il faut recouvrir tous les angles.

ensuite, comme ce Kraft fait une épaisseur qui se verrait beaucoup si je peignais le carton tout de suite, je recouvre toute la surface de petits morceaux de papier de soie collés à la coll à papiers peints.

Pour des petits meubles, il est possible de faire une dernière étape ; recouvrir d’un enduit fin et poncer.Jai zappé cette étape faute de temps. Je suis passée à la phase la plus agréable, la déco, avec de la peinture acrylique ( qui évite la couche de vernis finale).

La deuxième en images, plus longue à faire, avec tous les détails rajoutés.

Jai dû fabriquer un socle en carton que j’ai lesté de cailloux fixés au pistolet à colle..

pas de photos de l’étape papier de soie, ni de l’étape couche de peinture blanche d’apprêt.

La fente pour mettre les sous se situe en haut de la cabine, et il y a sous le ventre une petite trappe pour les récupérer.

Et voilà le travail !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pour vérifier que vous êtes humain, et pas un robot qui me pourrit ma boîte mail...:) *