Inspiration Tintin

Depuis longtemps la fusée rouge et blanche de Hergé me trottait dans la tête. Avec une commande de deux boîtes à sous, pour une double fête, je me suis lancée. Il fallait une autre idée, et c’est Rackham le Rouge qui me l’a soufflée.

Pour ceux qui se demandent quel genre de forme on peut reproduire en carton, en fait il suffit que deux des faces soient plates et parallèles. Ce n’est donc pas possible, avec la technique que j’utilise, de faire des objets cylindriques. D’autres y parviennent peut-être, mais pas moi..

Je suis partie de deux dessins, que j’ai quadrillés pour pouvoir les reproduire en plus grand

Il faut bien sûr quadriller le carton…

Ensuite je découpe deux formes identiques, je mesure le tour,et je découpe une grande bande de carton qui fera le côté de l’objet. Cette bande va s’adapter au tour, il faut donc la plier. On voit bien sur la photo qu’il faut respecter le sens des cannelures du carton, sinon ça ne marchera pas.

ensuite je sors mon ami le pistolet à colle pour fixer cette bande sur un côté, puis sur l’autre.

Pour la fusée, je n’avais pas de quoi découper une bande assez grande, alors j’en ai fait deux.

Avec le pistolet, je rajoute les pieds de la fusée. Et voilà la structure finie.

vient alors le moment le plus long et le plus minutieux; les finitions. Avec du Kraft gommé ( qui sert habituellement à faire les encadrements), il faut recouvrir tous les angles.

ensuite, comme ce Kraft fait une épaisseur qui se verrait beaucoup si je peignais le carton tout de suite, je recouvre toute la surface de petits morceaux de papier de soie collés à la coll à papiers peints.

Pour des petits meubles, il est possible de faire une dernière étape ; recouvrir d’un enduit fin et poncer.Jai zappé cette étape faute de temps. Je suis passée à la phase la plus agréable, la déco, avec de la peinture acrylique ( qui évite la couche de vernis finale).

La deuxième en images, plus longue à faire, avec tous les détails rajoutés.

Jai dû fabriquer un socle en carton que j’ai lesté de cailloux fixés au pistolet à colle..

pas de photos de l’étape papier de soie, ni de l’étape couche de peinture blanche d’apprêt.

La fente pour mettre les sous se situe en haut de la cabine, et il y a sous le ventre une petite trappe pour les récupérer.

Et voilà le travail !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Présentoir à boucles d’oreilles

Avant, jaccrochais mes boucles dans :

C’était joli, mais j’ai vite manqué de place.

Alors j’ai décidé de recycler ceci:

1.que j’avais beaucoup vu

2.qui était taché dans un coin

Je l’ai démonté, nettoyé

Puis je suis allé chercher le reste de grillage à poules, utilisé pour mon armoire à tissus.(je vais faire un petit avant/après si je retrouve les photos). Et avec mon agrafeuse :

Ne restait plus qu’à installer mes boucles. Et comme ça fait beaucoup de place, j’en ai racheté quelques paires.😉

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

calendriers de Noël

Ce n’est pas demain que j’arrêterai d’en  fabriquer  , au vu des protestations reçues quand j’ai suggéré que, peut-être, éventuellement, ce n’était plus la peine que je fasse des calendriers cette année..

Mais de toutes façons, j’aime ça !

Cette année, j’avais envie de quelque chose de nouveau, mais pas trop long à fabriquer quand même. J’ai trouvé ça, à imprimer , ici:

mais pas question de faire des arbres, il faut que mes calendriers puissent voyager. Alors pour moi, ce sera la version en vrac:

avec du masking tape rouge,  celui-ci est presque fini

avec du masking tape vert /étoiles blanches :

et une version XXL , prévue pour plusieurs…

Et pour une fois, j’étais prête très en avance…

 

 

Publié dans bricole, noël, tuto | Marqué avec | Un commentaire

Petit jeu à fabriquer

Un pistolet à colle, des  bouchons (+ les pas de vis ) en tout genre, et voilà un petit jeu pour ma classe pour apprendre à faire des petits gestes précis; visser et dévisser.

Pour les fermetures de briques de lait, de jus, il suffit de découper le carton autour

Pour les bouteilles , j’ai découpé un morceau du goulot en étoile

un cache en feutrine , taillé d’après un patron papier, puis collé au pistolet à colle.

Et il n’y a plus qu’à essayer

Testé et approuvé !

 

Publié dans bricole, enfant | Laisser un commentaire

guirlande de fanions

Eh oui les visiteurs (s’il y en a…), je m’y remets,; deux billets en deux jours, c’est reparti !

J’ai enfin pris le temps de faire quelques photos de guirlande de fanions, celle-ci est la douzième… et la première que je photographie. Comme c’est rapide à faire, à chaque fois c’est après avoir fini que j’y pensais  .

Comme je suis en  vacances, j’ai pris tout mon temps. Donc , c’est parti pour un tuto express:

 

  • Tout d’abord , il faut déterminer le nombre et la taille des triangles : les miens sont des triangles isocèles ( 2 côtés égaux) de 21 cm de hauteur et de  base 20cm . Je me suis fabriqué un beau gabarit en plastique en recyclant une couverture rigide de cahier.
  • Choisir le ou les tissus. (J’ai choisi en fonction du destinataire)
  • Découper chaque triangle en double ; ma méthode : plier le tissu, épingler et tracer sur un seul côté.
  • Coudre les deux grands côtés, retourner et repasser .
  • Pour les lettres à appliquer, j’ai fabriqué des gabarits en carton pour tout l’alphabet (en notant « endroit » pour ne pas me tromper au moment de dessiner… 🙂

Il est préférable de renforcer le tissu des lettres avec un entoilage thermocollant léger ( Vliseline); cela va éviter que le tissu ne s’effiloche, le résultat sera plus net.

Penser à tracer les lettres A L’ENVERS sur l’entoilage, qui sera fixé sur l’envers du tissu avec un petit coup de fer.(pas de photo…)

  • Fixer à la machine à coudre, au point de bourdon. Mes tissus étant très fins , j’ai sélectionné un point pas trop serré, pour éviter que le tissu ne « frise ».
  • Épingler, puis coudre un biais , en laissant un dizaine de cm avant le premier triangle et après le dernier.
  • Et voilà:

Selon les tissus choisis , chaque guirlande aura son style . La même couleur pour tous les triangles ou pas, la même pour toutes les lettres ou pas.

Quand le prénom (ou le mot …) est court, je mets deux demi-triangles en plus; un au début, un à la fin.

Celle-ci est pour moi :

 

 

Publié dans couture, tuto | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Emma le moineau

Voici la dernière née dans la famille des volatiles Tilda; une demoiselle moineau , faite d’après un patron de poule Tilda . J’ai essayé de faire un bec différent (le résultat n’est pas flagrant) et je ne lui ai  fait ni crête, ni  barbillon…

C’était une commande précise de la part d’une collègue ; il fallait faire Emma, de ce livre-là:

comme je voulais l’habiller,  je me suis inspirée de cette image-là:

Et voilà Emma, prête à s’envoler.

Je suis particulièrement contente des bottes, dont j’ai fait le  patron moi-même:

Pour le moment , Emma attend la rentrée pour rejoindre sa nouvelle classe.

 

Publié dans couture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Pou-Poule

Voici la dernière venue, attendue depuis longtemps par sa nouvelle propriétaire. Il s’agit encore d’une poule Tilda, un peu minutieuse à faire, mais tellement jolie.

poule noire4

poule noire2poule noire 3

Publié dans couture, Non classé | Marqué avec | Un commentaire

Le transat qui ne s’appelle pas un transat..

Commencé depuis plus d’an … et enfin fini.

Avant il ne faisait pas assez beau pour bricoler à l’extérieur, et ensuite, il faisait trop chaud. Comme quoi quand on veut trouver des excuses à la paresse, il y  a toujours moyen .

J’ai eu le temps de demander des explications à mon ami google et j’ai appris que le nom exact de ma chaise longue était une flâneuse, le mot transat désignant plutôt la chaise longue sans partie pour les pieds. Fin de la partie « J’enrichis mon vocabulaire grâce à mon ordi… »

J’ai récupéré une vieille flâneuse, donc,  dont la toile était en piteux état. J’ai donc enlevé la toile, les clous qui la maintenaient ainsi qu’un barreau qui était cassé .

Première étape ( l’an dernier):  lavage, ponçage et installation d’un nouveau barreau. (pas de photos, celles contenues dans mon téléphone ne sont pas accessibles, les mystères de l’informatique …)

Deuxième étape ( cette année ): peinture . Je voulais absolument de la peinture blanche, mais si c’était à refaire, une couleur donne un rendu net bien plus rapidement, le blanc, c’est une couleur ingrate !

première couche commencéedétail prem couche

première couche finie

Troisième étape: la toile : J’ai pris la mesure directement sur la vieille toile, et j’ai sorti mon agrafeuse . Pour la partie « assise », c’était simple, mais pour la partie « pieds », j’ai du réduire la largeur de la toile, faire un pli de chaque côté et refaire des surpiqûres, tout en conservant l’alignement des rayures entre le deux parties.

fini 1

fini 2

détail pieds

raccord des rayures :

raccord tissu

Un bouquin, l’ombre du cerisier et hop, c’est parti pour un moment détente.

fini 3

Publié dans bricole, couture, meuble, Non classé | Laisser un commentaire

le loup qui voulait changer de couleur.. fin

Comme le loup a eu énormément de succès, il est resté très longtemps dans la classe. Ca m’a permis de tester la solidité des coutures; pas mal du tout, seulement quelques coutures d’épaules à renforcer. Je l’ai ramené pour la fin de la séance photo.

Il a mangé des oranges , et s’est servi des épluchures devenir orange, mais voilà qu’il ressemble à une carotte géante !

loup orange

Ensuite, il s’est trempé dans la peinture verte. Il ressemble à une grosse grenouille, et cela ne lui convient pas davantage.

loup vert

Quand il se roule dans la boue, il devient tout marron. Beurk! il ne sent pas bon ! d’où la pince sur le bout du nez. Personnellement, j’aime beaucoup les mouches.

loup marron

Et enfin, il arrache des plumes à un pauvre paon. Là, il se trouve très beau. Problème, toutes les louves des environs sont de cet avis, et ne le laissent pas tranquille.

loup paon

Gros plan sur les plumes, peintes au feutres Posca.

loup détail plumes

 

Finalement, il se trouve très bien comme il est, au naturel. J’aime bien cette morale .

 

Publié dans bricole, couture, enfant | Laisser un commentaire

un peu de carton

Une commande bien précise de boîte  m’a redonné le goût du carton.  Le cadeau prévu était…

 

20160325_081336[1]une fente de l’autre côté, la boîte sert de tirelire. Je me suis fait piéger une fois avec la taille de l’ouverture, je sais maintenant que certaines personnes prévoient une carte d’anniversaire de dimensions non classiques, alors je prévois grand.

20160325_081251[1]

et une petite trappe en dessous pour récupérer les enveloppes. Cette partie de la boîte n’a pas besoin d’être fignolée… mais j’ai quand même prévu deux petits bouts de scotch par sécurité, pour éviter que ça s’ouvre de façon intempestive.20160325_081351[1]

Et du coup, j’ai entamé autre chose en carton.

Publié dans bricole, carton | Laisser un commentaire